Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 29 avril 2015

LES PHÉNIX


Certains ont un si haute idée de leur petite personne qu'ils n'admettent pas que leur trépas les renvoient dans leur néant prénatal. Ils s'inventent une suite à donner à leur vitalité passagère qui les récompensera d'avoir été ce qu'ils furent, des mérites qu'ils se seront inventés et de l'adoration qu'ils auront témoignée à celui qui, les ayant sortis de rien, leur avait attribué une famille d'accueil en mal d'enfant.

________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire