Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


vendredi 27 février 2015

L'HABIT NE FAIT PAS TOUJOURS LE MOINE

Je connais un sourd- muet-aveugle qui est à l'écoute du monde, n'a pas son pareil pour se faire entendre et à une vision très claire de la réalité !!!!

____

12 commentaires:

  1. Un petit salut au passage et l'envie de te signaler une erreur qui s'est glissée dans ta présentation, quelqu'un a du pirater ton site pour ajouter le groupe ABBA dans ta liste musicale !

    RépondreSupprimer
  2. Dommage, j'adore ta présentation et ton blog, mais il est hors de question que je lise la prose d'un fan d'ABBA

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi tant de haine? Comment ne pas aimer le B.A.Ba de la chanson ?

    RépondreSupprimer
  4. Plus de 1000 posts pour rendre tolérant, idéaliste, agnostique et apprendre que mon ex-unique lecteur est un anti-ABBA primaire, sectaire et fanatique. Quel échec, quelle déception, quelle tristesse !!!

    RépondreSupprimer
  5. M'enfin, je revendique le droit d'être tolérant, idéaliste, agnostique et de ne pas supporter la musique d'ABBA, sans être primaire, sectaire et fanatique.

    Aux Brassens, Brel, Ferré, Barbara, Ray Charles, je rajouterai plutôt Tom Waits, Mingus, Colette Magny Chet Baker, Carla Bley et tant d'autres, mais pas ABBA, na !

    RépondreSupprimer
  6. Nouvelle et navrante illustration du proverbe:« nul n'est parfait». Vivaldi, IL est où dans la liste, après la pathétique Magny ?

    RépondreSupprimer
  7. Je préfère Puccini. Quand à tes lecons de tolérance, on peux en juger dans ta façon de démolir Magny !

    RépondreSupprimer
  8. Comment ne pas qualifier de pathétique la grande Colette et ses combats, son génial Melocoton qui a enchanté ma jeunesse et son oubli d'aujourd'hui. Je ne démolis pas, j'admire, je compatis, je partage !!! et toc toc...

    RépondreSupprimer
  9. Vivaldi:trop baroque pour être honnête?

    RépondreSupprimer
  10. Choix d'adjectif ambigu pour exprimer ton admiration et ta compassion, m'enfin, il est évident que nos échanges ne sont qu'incompréhension, pourquoi ? j'en sais rien, viens, donne la main.

    RépondreSupprimer
  11. Pour aller où? L'admiration n'est pas incompatible avec la compassion, elle y ajoute de la sympathie. Un musicologue fameux a dit:«Puccini est à Verdi , ce que les ABBA sont aux Beattle et Line Renaud à la Callas. » On peut aimer l'un et l'autre, les uns uns et les autres et l'une et l'autre, à moins , bien sûr, d'être etc etc ...

    RépondreSupprimer