Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


samedi 28 février 2015

EXTENSION DU DOMAINE DE LUTTE

L'accueil enthousiasme reçue par la décision de la ministre de permettre l'interdiction d'entrer dans les bureaux de tabac aux ex-fumeurs et aux fumeurs en cours de sevrage tabagique va entraîner une extension de la mesure à d'autres catégories de la population souffrant d'une difficulté à obéir aux ordres de sa volonté.
Il sera désormais possible aux ex-alcooliques et à ceux en cours de désintoxication de se voir «interdits» de débit de boisson, les individus en surpoids ayant un I.M.C. supérieur à la normale pourront demander à être «interdits » de pâtisserie, de charcuterie, de fast-food. Les grandes et les petites surfaces ont décidé de se joindre au mouvement. Elles demanderont, au passage en caisse, l'ordonnance du médecin, donnant la liste des aliments autorisées. Le ministère de la Santé prévoit que cette simple mesure divisera par 4 la morbidité de ces obèses et par 5 leur mortalité pour diabète; hypertension, ramollissement cérébral, infarctus, insuffisance respiratoire, apnée du sommeil, chutes dans l'escalier etc. etc. 
Une source autorisée nous a indiqué que des commissions ad hoc vont se réunir pour réfléchir aux autres addictions qui pourraient bénéficier d'un pareil traitement.
_________


LA COUPE EST PLEINE

«Arrêtez, n'en versez plus, ma coupe déborde.»

«Mais votre verre est  à moitié vide!!»

«C'est une façon polie de dire que je ne veux plus de votre infâme piquette bouchonnée.»


____________

LE PAREIL AU MÊME


Le soir, la nuit tombe quand le soleil se couche et le matin, la lune se couche quand le jour tombe. Mais que se passerait-il si le matin, c'était le soleil qui se couchait et le soir, c'était le jour qui se levait?

_________


Ce qu'il y a de bien avec le temps qu'il fait, c'est que pendant qu'il passe, on pense à autre chose!

_______


«Il vous en reste encore ?»
« Non »
« Dommage, je voulais lui faire une mauvaise surprise »!


___________

vendredi 27 février 2015

L'HABIT NE FAIT PAS TOUJOURS LE MOINE

Je connais un sourd- muet-aveugle qui est à l'écoute du monde, n'a pas son pareil pour se faire entendre et à une vision très claire de la réalité !!!!

____

LA RÈGLE GÉNÉRALE

Pour trouver du gaz, il faut fracturer.
Pour mesurer, il faut étalonner.
Pour faire la bombe, il faut fragmenter.

Pour rembourser, il faut échelonner.
Pour acheter, il faut un crédit.
Pour les impôts, il faut mensualiser.
Pour transporter une tonne sans avoir mal au dos, il faut faire 100 sacs de 10 kilos.
Donc, ne multipliez pas, n'additionnez pas, ne soustrayez pas, divisez, même si ce n'est pas pour régner, C'est valable pour tout, pour tous, pour vous avec votre gros problème: fractionnez-le en petits problèmes, vous verrez la différence, mais c'est vous qui voyez !!
________


COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Suite à une demande de la Sécurité Sociale, en accord avec le ministre de l'Intérieur, le Ministère de la Santé a décidé d'autoriser les anciens fumeurs ou les fumeurs en cours d'arrêt du tabac de demander leur interdiction d'entrer dans les bureaux de tabac. Cette mesure sera un adjuvant utile et parfois nécessaire pour consolider une volonté défaillante.
La presse unanime a salué cette décision citoyenne.

_______

jeudi 26 février 2015

LES VIEUX SE REBIFFENT

Les rescapés de l'entre-deux grandes guerres se rebiffent. Ils sont en colère: leurs revenues diminuent, ils subissent des sévices dans les  maisons de retraite, ils sont obligés de s'expatrier pour être considérés. L'A.A.E.18-39 (association des anciens enfants de 18-39) a déposé un cahier d'exigences au ministère de la famille. Ils réclament :

-l'institution d'une fête de bi-aïeux, des tri-aïeux, des quadri-aïeux 
  .
-le droit à l'adoption des personnes âgées par les enfants, dès leur plus bas âge.

-etc. etc.
_______


UNE IDÉE DERRIERE LA TÊTE

«Vous, vous avez une idée derrière la tête.»

«Oui, elle me poursuit.»

«Pourquoi?»

«Je ne sais pas, je la connais pas. Elle commence à m'énerver. J'arrive pas à m'en débarrasser.»

«Vous devriez vous retourner pour l'écouter, c'est peut-être une bonne idée.»

«En tout cas, elle tient à moi, elle ne veut pas me lâcher, Je suis sûr que ce n'est pas une idée fixe, elle bouge sans arrêt. J'aimerais pas qu'elle donne de mauvaises idées à mes bonnes idées car on ne sait jamais avec ces idées vagabondes…»

«Mais êtes-vous sûr que ce n'est pas une idée à vous qui, profitant d'un instant d'inattention, se serait échappée, choisissant la liberté, ne supportant plus d'être négligée?»


«Et elle ne saurait pas où aller, elle regretterait de s'en être allé? Bon débarras. Si personne n'en a voulu, c'est qu'elle ne devait pas valoir tripette, bien fait pour elle! Ça fera de la place pour une bonne idée, tiens comme celle-là.»
_________________

ART ET ART

Il y a d'abord eu l'enfance de l'art que l'on voit sur les murs de la grotte à Lascaux. Puis il grandit, devint le grand art, eut son bel âge. Aujourd'hui, il retombe en enfance  et on a l'art brut, l'art urbain, l'art graffiti, l'avatar, le pop art etc. «Quel naufrage, la vieillesse», comme il disait!
Ce n'est pas de son fait si l'ordure se vend au poids de l'or. La faute en est au gogo qui a perdu le sens du goût et l'appétit du beau.

____________

mercredi 25 février 2015

N COMME NOSTRADAMUS

Nostradamus nous raconte l'avenir comme si on y était en allant le chercher dans le passé. Il y a appris qu'on aura toujours des guerres de religion, d'indépendance, de conquête et des ambitieux, des forts, des faibles, des pauvres, des riches, des victimes, des bourreaux. Il a compris que, s'ils ont fait l'histoire d'hier, ils la feront  demain.

____________

LES QUESTIONS DU JOUR

Est-ce par masochisme que les transhumanistes veulent être éternels et retarder à l'infini le bonheur de ne plus vivre dans la peur, la douleur, les frayeurs, les souffrances?
________

Qu'est-ce qui fatigue le plus: le travail des hormones ou le travail des neurones?
______________

UNE QUESTION QU'ON DEVRAIT SE POSER

Fait-on tout ce qu'il faut pour accueillir dignement les esquimaux qui seront chassés par la fonte des glaces du pôle Nord ? Aura-t-on construit assez de maisons réfrigérées pour leur éviter le mal du pays ? Je pose la question…

___________

mardi 24 février 2015

SI

Si un bien mal acquis ne profite jamais, est- ce qu'un mal bien acquis profite toujours?
_______

Pour éviter les erreurs du passé, préférez les succès du futur.
_______


Il a eu tort de dire «si c'était vrai» alors qu'il aurait eu raison de dire  « si c'était faux » .
______

lundi 23 février 2015

AUTOPORTRAIT

Je n'ai jamais eu de chance avec les autres:

  • Mon seul lecteur est aveugle.
  • Mon seul auditeur est sourd.
  • Mon seul interlocuteur est muet.
______________


PENSÉES D'HIVER


La magie des lieux était si grande que le numéro passa inaperçu !
_________

Il est impossible même à une très bonne vue de s'apercevoir de rien !
_________

Seule une fée peut vivre dans un endroit si féerique.
_________

La flamme est une étincelle qui a réussi.
_________

La météo est une façon de mettre le temps en bouteille en prévision des bons et des mauvais jours.
_________

Si l'espace allait aussi vite que le temps, on ferait du surplace!
_________

L'affliction est la façon bruyante de manifester un chagrin qu'on n'a pas !
_________

Comment faites-vous pour être content d'un rien alors qu'il y en a tant qui sont mécontents de tout?
_________

Pour guérir des faux-bruits, une cure de silence!
__________

Le seul amour qui dure , c'est l'amour-propre.
_________


VOTRE ATTENTION SVP

 «Puis-je vous dire un mot?»

«Navré, je n'ai pas un instant à moi. Je suis trop occupé avec mes rendez-vous, mes visites, mes contre-visites, mes invités, mes invitations, mes comités, mes commissions, mes réunions. J'ai à peine le temps de dormir, d'ouvrir mon courrier, de le lire. Il faudra repasser.»
«Désolé de vous avoir dérangé. C'est dommage, car de la fumée qui sort par la lucarne du grenier d'une maison, ça peut être grave !!»
__________

dimanche 22 février 2015

UNE BONNE QUESTION


Le manque d'intérêt qu'il témoigne à ceux qui ne s'intéressent pas à ce qui l'intéresse ne serait-il pas tout simplement dû à ce qu'il s'intéresse trop à ceux qui s'intéressent à ce qui l'intéresse.? Je vous pose la question si elle vous intéresse.

_________

RESPONSABLE PAS COUPABLE

«Vous sentez vous responsable?»
ׂOui, j'ai donné l'ordre de sauter, il a obéi.»
« Et il s'est écrasé 15 mètres plus bas!»
«Attention, je lui donné l'ordre de sauter, pas celui de s'écraser Il l'a fait sous sa seule responsabilité. Il a pris un risque excessif que je condamne avec la plus extrême fermeté…»

__________

LES CHIFFRES SONT CRUELS

Les vivants ont 100% de chance de mourir tandis que les morts en ont 0 de vivre!!!


________

LA FACE CACHÉE

J'aime la face cachée des choses:
Le revers de la médaille;
Les arrière-plans, l'arrière- garde;
La face cachée de la lune;
Les non-dits, les paroles sibyllines, le dessous des cartes, la lettre cryptée;
Le signe de piste;
L'encre sympathique.»
«Depuis quand?»
«Depuis que je sais que je suis un fils caché!!»
_____________


L'ATTENTION DU JOUR

Attention à ce que vous dîtes:
«J'ai peur de rien » ne signifie pas que vous êtes extrêmement courageux, mais que vous avez peur d'une goutte d'eau, d'une tête d'épingle, d'un souffle etc. etc et qu'un rien vous fait peur, que vous êtes aussi couard que celui qui dit, pour ne pas se vanter, qu'il a peur de tout. N'oubliez pas la négation et dîtes bien : « je n'ai peur de rien»
____________


samedi 21 février 2015

POUR EN FINIR AVEC UNE CALOMNIE

Peut-être avez-vous reçu la pétition d'un groupe d'hippopotames en colère? Ils ne supportent plus que l'on dise:« il est aussi gros qu'un hippopotame». Non, l'hippopotame n'est pas en surpoids, non, il n'est pas boulimique, non, il ne se goinfre  pas de cochonneries enrichies au fructose. Il veut qu'on sache qu'il mange avec modération et pondération, mâchant et remâchant, bien que non ruminant. Il ne veut plus que sa silhouette trapue soit comparée à la boursouflure débordante d'adiposités de certains humanoïdes. Il n'a pas de tablier de sapeur, de vergetures, de cellulite? Ses rondeurs sont aérodynamiques, d'origine. Ses 400 ou 500 kilos répondent au cahier des charges. Ils lui sont nécessaires pour survivre à la loi de la jungle et n'être pas mangé par le lion.
Tout le distingue du pauvre ventripotent incapable de courir 3 mètres sans haleter, s'effondrer proche de la syncope, en état d'asphyxie. L'hippo, rappelle-t-il, coure plus vite qu'Usain Bolt à 40 kilomètres par heure des centaines de mètres d'une piste même pas carrossable, pour le plaisir.
Comme ils ont raison, les hippos en colère. Ils devraient être pour l'obèse un idéal, un modèle, un exemple .Il ne remplit pas son caddy de charcuterie, de pizzas, de croissants surgelés, de cacahuètes, de chocolats, de bonbons, de biscuits, de sirops, de fromages. Il ne mange que ce qu'il cueille, sans une feuille de plus que nécessaire, il ne fait jamais de restes, aucun gaspillage; il s'arrête sitôt rassasié; jamais de boissons sucrées ou fermentées, de l'eau, rien que de l'eau, zéro calorie…
Justice doit être rendue, la cause est juste, je signe des deux mains et vous ?

____________. 

UNE PROFESSION DISTINGUÉ :PARTIE 3,LA VERTU (suite et fin)


Le temps est venu de donner la parole à un grand menteur, l'avocat de la défense.
« Mesdames, messieurs le mensonge ne doit pas être confondu avec les menteurs. Il a des vertus qui rendent le monde et la vie supportables et c'est ce que nous démontrerons.
 C'est un effort méritoire que fait l'inconscient en faveur du conscient pour l'adapter et transformer la vérité insupportable en une vérité tolérable, provisoire qui facilite le rapport social, permet de se présenter sous un jour favorable, de gagner au lieu de perdre. Il devient une nécessité et un geste charitable pour sauver l'image qui fera plaisir à ceux qui en ont besoin.
 Le mensonge a des vertus que les menteurs n'ont pas. Ils en profitent, c'est leur salaire et, pour eux, le principal.
Le mensonge à un double rôle comme  acteur de la comédie sociale et facteur de paix sociale et, au plan individuel, il contribue à l'équilibre intérieur, sauvegarde l'estime qui permet de se supporter et d'éviter le suicide qui fait si mal à ceux qui restent.
Je vous suis trop respectueux pour vous encombrer des piteux mensonges de ces misérables menteurs qui ont défrayé et défrayent la chronique parce qu'ils n'ont aucune des qualités qui sont l'apanage des beaux, des grands menteurs, les seuls qui méritent votre intérêt. Ils leur manquent de la suite dans les idées, du courage, de la volonté pour résister à l'envie de parler, de se vanter, de se confesser. Ils n'ont aucune fiabilité et sont incapables de se taire, de garder un secret. Ils sont aussi médiocres que les médiocres qui les emploient.
Les menteurs respectables sont ceux qui respectent leurs mensonges, qui ont confiance en la crédibilité de leurs mensonges. Ils sont de grands illusionnistes, de parfaits hypocrites, Ils ont aussi des qualités intérieures exceptionnelles. Elles leur permettent de rester serein, en paix avec eux-mêmes, de ne pas avoir de remord, d'état d'âme, facteur de dépression Tout le monde n'a pas cette force de caractère. Même un entraînement débuté dans l'enfance par des peccadilles répétées ne garantit pas la réussite.
                                         CONCLUSION

N'est pas un grand menteur qui veut et seuls devraient être commis des mensonges parfaits, indétectables, irréfutables. Ils sont les seuls qui ne troubleront pas l'ordre établi et la paix du ménage. Le discrédit dont souffre le mensonge est dû à la médiocrité de la majorité des menteurs professionnels et, malheureusement, à celle de ceux qui les croient.
Nous terminerons notre plaidoyer par un constat qui réjouira les âmes scrupuleuses. Il bénéficie d'une indulgence plénière puisqu'il ne fait pas partie de péchés capitaux. L'église, dans son extrême sagesse et forte d'une expérience inégalée en la matière a compris que le mensonge avait une qualité quasi-sacerdotale. Elle l'a exempté de l'opprobre qui n'a pas épargné, hélas, la sainte gourmandise, la délicieuse luxure et l'impétueux orgueil. Mais nous comprenons son hésitation à en faire une vertu cardinale.

_____________


RECONNAISSANCE

« Vous me reconnaissez?»
«Je devrais?»
«Moi, je ne pose pas la question, je vous dois tant.»
« ???»
« Vous m'avez piqué mon argent, piqué ma femme et trompé ma confiance, la totale!!»
«Et vous n' êtes pas rancunier?»
« Comment l'être:
-je file le parfait amour avec ma nouvelle femme;
-mon argent était mal blanchi ;
-ma confiance mieux placée me rapporte gros.
Comment vous remercier, et vous, ça ne paraît pas aller fort???

________

vendredi 20 février 2015

UNE PROFESSION DISTINGUÉE (suite)

Prétentieux, j'ai présumé de mes forces. Pour épuiser le mensonge, il faudrait  être Homère, Victor Hugo, Max Gallo ou un polygraphe infatigable. Moi, ma distance favorite, c'est 20 à 30 mots sinon je tire à la ligne et au flanc.
Je vais en finir , pour un  moment, avec les menteurs, en traitant  plutôt du mensonge. En prenant de la hauteur, on gagne du terrain.
J'expédierai le terrain politique puisque les deux mots sont devenus synonymes. L'encyclopédie Lafrouse en 26 volumes n'épuiserait pas le sujet et je le suis rien qu'à l'idée !  Je le traiterai comme les autres par un slogan représentatif:
Il n'y a que notre politique qui soit la bonne».
-La banque : «Avec nous, votre argent va prospérer en toute sécurité».
-L'industrie des croquettes pour chats et chiens:« Ils naissent carnivores, avec nous et grâce à vous, ils deviennent des croque-morts ».
- L'industrie automobile: «Pour avoir une belle vie, une belle femme, une belle mort, achetez notre belle voiture».
 -L'industrie pharmaceutique : «Nous fabriquons les médicaments qui attaquent les maladies qui attaquent votre santé et, comme votre santé n'a pas de prix, il est normal que nos médicament soit chers».
-Les médias vivent de la politique et de la publicité. Il est donc très difficile aux journalistes de ne pas être des maîtres ès-mensonges.
Malgré tout, les menteurs gouvernent, vendent, sont élus, réélus, félicités, comment expliquer cette mansuétude, leur immunité, cette fidélité?
Je ne vois qu'une explication: la multitude  qui les aime, les suit, les plébiscite est admirative de la grosseur de leurs mensonges, eux qui mentent petitement. Depuis toujours, ils ne savent dire que;
-Ce n'est pas moi.
 -Ce n'est pas vrai.
 -Je l'ai pas fait exprès.
-Je n'ai pas triché.
-Je n'ai pas copié.
-Et le plus beau: je n'ai pas menti.
Mais nos petits mensonges sont faits en petit comité, on n'est pas fier, la voix tremble, on rougit. Rien à voir avec les menteurs professionnels. Ils les tonitruent depuis des tribunes, des chaires, devant des micros, des caméras. L'œil flamboie, le geste est certain. Ils assurent, ils en sont fiers, ils n'ont pas peur. Ils bafouent la vérité, se fichent de la réalité avec une assurance, une tranquillité qui relève du grand théâtre ou d'un mépris .
Mais peut-on se contenter d'un rejet dédaigneux du mensonge alors qu'il est universelle, pratiqué par tous à plus ou moins grande échelle? Ne nous mentons- nous pas à nous-mêmes avec une ténacité que nous ne trouvons pas coupable? Le mensonge ne serait-il pas consubstantiel à notre espèce? Ne serait-il pas, parfois, une réaction de défense? Même le mensonge d'état n'est-il pas émis, non par bêtise, par sadisme, mais par la conviction portée au niveau de la certitude que c'est protéger la société que de lui mentir?

Pour autant faut-il pardonner aux mensonges? Les petits pourraient être requalifiés sans dommage en peccadilles, les gros faire réfléchir. Les beaux et grands menteurs devraient être félicités pour leur culot, leur absence de peur d'être démasquer. Le problème insoluble provient que le menteur est un malade qui finit par se croire et  dont la maladie extrêmement contagieuse trouve un terreau de choix en tous ceux qui croient ce qu'on leur dit pour ne pas se donner la peine de penser !!!
(à suivre)

L'ENVERS DU DÉCORS

L'envers du décor est souvent aussi désolant, sale, triste voire dégoûtant que les arrière- cours, les arrière-cuisines, les arrière- pensées…

___________

jeudi 19 février 2015

C'EST TRISTE

Mais un sage raisonnable confronté à un idéologue sectaire est aussi désarmé qu'un athée tolérant face à un croyant fanatique !!

____________

mercredi 18 février 2015

UNE PROFESSION DISTINGUÉE:LES MENTEURS ( PARTIE 1 LE VICE)

Les menteurs n'ont jamais été si nombreux et cette profession florissante jouit d'une excellente réputation malgré leurs brebis galeuses : les escrocs.

Elle est la première à condamner cette fraction asociale d'une communauté unanimement respectée.Ils sont difficiles à distinguer tant l'escroc est habile, retors, intelligent. Son allure est souvent fière, sa force de conviction profonde, son assurance belle, son verbe persuasif. Ces qualités lui auraient valu une carrière flatteuse au barreau, à la chambre, à la curie. L'instinct du mal, inscrit dans ses gènes ne lui a pas laissé le choix, c'est sa seule excuse.

Les autres menteurs professionnels œuvrent pour la plupart sous la garantie  du gouvernement. Ils sortent des grandes écoles, ont de beaux titres, des particules. Ils sont encore plus redoutables que les escrocs qui n'en veulent qu'à votre argent. Eux ont un appétit sans limites. Tout leur est bon: votre santé, votre beauté ou ce qu'il en reste, votre peau, votre chat, votre chien, vos espoirs, vos rêves, votre vie et même votre mort. Tout cela, bien sûr, in fine, pour l'argent.

Illustrons ce constat navrant de quelques exemples:

- votre âge: certains inscrits, svp, au CAC40 vous trouvent plus vieux que nature, avec des rides, des bajoues, des affaissements, des cheveux ternes, etc. etc. Ils vous promettent de retrouver votre éclat avec une crème anti-âge, des lotions revitalisantes, leurs lignes de soins appropriés et une confiance aveugle dans des produits hors de prix, issus d'une imagination débordante, certifiés par des études trafiquées et des essais bidon.

- votre survie: elle est assurée dans un endroit paradisiaque, si vous devenez actionnaire d'une église qui vous le  promet, moyennant des actions de grâce, un denier du culte, des actes de contrition et l'adoration sans restriction d'un grand père éternel, invisible et réputé tout puissant…


( à suivre)

CHEF DE FILE

«Vous marchez toujours en tête, pourquoi?»
«J'aime avoir une vue dégagée, savoir où je vais, où je mets les pieds. Mais aussi parce que je n'aime pas manger de la poussière, voir des croupes, des nuques, des estropiés, des éclopés. »


____________

mardi 17 février 2015

LE LABO DU SIECLE POUR LA DÉCOUVERTE DU MILLÉNAIRE

Le rédacteur en chef de la revue annuelle LE FUTUR DE L'AVENIR a rencontré le savant le plus célèbre du monde, dans son laboratoire secret.
« C'est la première fois que vous donnez un entretien, c'est un honneur et un privilège. Pourquoi ce changement dans vos habitudes?»
«Le moment était venu»
«Pouvez-vous pour commencer, nous présenter l'équipe qui travaille à vos côtés?»
«Avec plaisir, elle est réduite. Je ne crois pas aux effectifs pléthoriques. Trop nombreux, les chercheurs se neutralisent et l'argent sert surtout à payer les salaires.
Je vous présente   Vincent, mon ange -gardien garde du corps; ancien de la Légion, il a sauté à Kolwezi; Marie-Thérèse que nous verrons  au travail  car elle n'arrête pas, c'est notre technicienne des  grandes surfaces. Elle manie le balai et l'aspirateur avec une dextérité étonnante. C'est aussi une femme d'ordre qui a un sens du rangement peu commun. Enfin  Pierre, dit Pierrot, notre homme de confiance. Il sait tout faire et très bien: taper les lettres, répondre au téléphone, ouvrir le courrier etc..  »
«C'est tout, pas de techniciens, de laborantins? Où sont les ordinateurs, les écrans, les microscopes, enfin tout ce qu'on trouve dans un laboratoire classique?»
«Nous n'avons rien de tout cela, je n'en ai pas besoin. Je travaille autrement.»
« J'a hâte de connaître votre secret, mais avant, j'aimerais que vous nous disiez qui vous êtes?»
«Quelqu'un de très ordinaire: dernier d'une famille nombreuse, élevé à l'ancienne, à la dure, aux fables de La FONTAINE, aux récitations, aux tables de multiplication, au par cœur, aux dictées,  des bonnes notes en tout: histoire, géo, math, physique, chimie, grec et latin. Mais c'est surtout la gymnastique qui m'intéressait. Plus tard le parcours classique, balisé: math-sup, polytechnique, normal-sup, la médaille Field, une médaille d'argent au sabre, aux Jeux (pas le temps de m'entrainer), une traversée du désert, une première à l'Himalaya, sans oxygène ni sherpa et …»
 « Et? »
«Et à 26 ans le ras le bol, le dégoût, l'ennui, les démissions, la retraite, le retour à la source, une cabane perdue au beau milieu du Mont Gerbier des Joncs. Dix ans de solitude, de réclusion à payer les dettes, à balayer devant ma porte, à oublier les bons souvenirs aussi encombrants et superflus que les mauvais. À 36 ans, la renaissance, une fois lesdites dettes réglées, le ménage fait, la page tournée, j'ai ouvert ce labo hors du circuit du CNRS, de l'INSERM, des universités. Il me fallait être libre pour mettre en pratique mon nouveau concept : je ne perdrais plus mon temps à chercher, je le passerais à trouver. Sauter cette étape où tous les chercheurs s'engluent au point de ne jamais rien trouver a été ma plus sage décision, je lui dois tous mes succès.»
 «On se demande pourquoi personne n'y avait pensé. Vous vous définissez comment, en plus d'être un trouveur?»
« Un écologue ni radical ni vert, mais fondamentaliste.
 -Un transhumain de nouvelle génération, pas américain, Pour moi, il ne s'agit pas de rendre l'homme plus intelligent à l'aide de machine plus intelligente que lui, mais de le rendre moins bête. Pour cela un caillou est suffisant si, avec lui dans la main, on réfléchit. J'y travaille. La difficulté est de passer de l'unité à l'infini.
-Un empirique sceptique et critique
Quant à mes goûts personnels, je suis un amateur de bons mots, de gros mots, du beau, du bon en privilégiant ce qu'ils ont de meilleur.»
«Vous êtes un ascète très épicurien, on a vu que votre labo est très dépouillé, comment travaillez-vous?»
«Je suis un travailleur indépendant qui ne doit rien à personne: mon potager et mon poulailler suffisent à ma survie, mes collaborateurs sont des bénévoles qui travaillent à mi-temps dans le cadre d'une association loi 1901 et moi je travaille, couché, à moitié endormi, c'est là que me viennent les idées. Mes outils de travail sont une feuille de papier et un Bic..»
«Quelle est votre nouvelle trouvaille, vous préférez ce terme à celui d'invention.»
«C'est moins prétentieux et plus vrai. Elle est ancienne, je la gardais sous le coude depuis longtemps: trop d'intérêts allaient être bousculés, du chômage en plus. C'est encore plus révolutionnaire que E=MC2 et quand on voit ce qu'ils ont fait avec, je pouvais m'interroger. Je me suis décidé, en lisant que la mortalité routière recommençait à augmenter de façon inqualifiable, à livrer la formule qui annule la pesanteur, permet la lévitation. Un casque avec quelques puces bien dressées suffit à décoller et à aller de-ci, de-là, comme dans la chanson. Finies les voitures et les carambolages, voyager en l'air sera aussi dangereux que la marche à terre.»
«Si j'ai compris, grâce à vous, le rêve va devenir réalité !!!???!!!! Je peux avoir une démonstration? »
«Pas de problème, Pierrot a une parfaite maîtrise de la conduite aérienne. Il est dans les nuages actuellement pour aller chercher un peu d'eau propre, mais il ne va pas tarder. En l'attendant un Cognac?»
«S'il vous plaît»
_________________



NE GÉNÉRALISONS PAS, SVP

Ce n'est pas parce que cette fille a, comme le timbre, un collant qu'elle est timbrée.
________________

L'ENVERS DE L'ENDROIT

L'envers du décor est souvent aussi désolant, sale, triste voire dégoûtant que les arrière- cours, les arrière-cuisines, les arrière- pensées…

___________

lundi 16 février 2015

LA RECETTE DU JOUR

Si vous voulez joindre l'utile à l'agréable et faire des confitures sans sucre ni fruits qui, en plus, vous allégeront, j'ai une recette facile.
Vous devez vous munir:
 - de la liste de vos déconfitures de l'année: actes manqués, plats ratés,  lapsus, lapins posés, déceptions etc. etc. ;
- de tout ce que vous n'avez pas oublié du structuralisme, cela vous aidera pour déstructurer vos déconfitures;
-d'un couteau pointu, bien affûté.
Vous pouvez alors procéder et détacher soigneusement le « »de déconfiture, vous le jetez. Vous disposez alors de confitures prêtes à être dégustées sans modération, cerise sur le pot, vous vous sentirez plus léger. Cette recette a l'avantage sur la traditionnelle de nettoyer votre disque dur de tous les souvenirs encombrants. L'esprit libre, vous pourrez repartir préparer la prochaine récolte...
_____________
-


L'INTERROGATION DU JOUR

À qui se fier si les menteurs se mettent à dire la vérité?

______________

EN DIFFÉRÉ DE NOS STUDIOS

« Ici, Jean du Tonnerre de Brest qui vous parle depuis les Champs -Élyséens pour notre sondage-trottoir hebdomadaire. Monsieur: « Qu'avez-vous compris de la crise ukrainienne?»
«Voulez-vous répéter?»
« Qu'avez-vous compris de la crise ukrainienne?»
 «Je serai franc, je n'y comprends rien!»
«Merci et vous Monsieur: «Qu'avez-vous compris à la crise ukrainienne?»
« Sorry, i do not get it»
«Monsieur, votre avis sur la question ukrainienne?»
«انا لم احصل عليها»
«Et vous, Madame, que pensez vous de ce qui se passe en Ukraine?»
««No entiendo nada»
«Monsieur, la crise ukrainienne risque-t-elle de se généraliser?»
«Nem értem, hogy»
«Monsieur, votre opinion sur la crise en Ukraine?»
«Ég fæ hana ekki»
«Monsieur, l'Ukraine?»
«Ça me dépasse, je n'y comprends rien»
«Merci, merci, merci beaucoup  de cet avis tranché. Madame, le vôtre?»
«non capisco»
«Excuse-me, monsieur un mot peut-être sur l'Ukraine?»
«Ní féidir liom a thuiscint cad a deir tú»
«Mwen pa konprann sa ou di»
«我不明白這一點»
«ja nie rozumiem»
«मुझे यह समझ नहीं आया»
«Ég fæ hana ekki»
«Mwen pa konprann sa ou di»
« Je craque , ici, les Champs-Élyséens, Tonnerre de Brest, à vous les studios.»
«Merci Jean du Tonnerre de Brest qui était en direct avec nous depuis les Champs-Élyséens. Je me tourne vers notre spécialiste des affaires ukrainiennes, Alix Olter:« Que nous dit ce sondage?»
« Qu'ils soient belge comme le premier passant interrogé, espagnol, italien, arabe, suédois, estonien, lituanien, islandais, roumain, personne ne comprend la question? Ils sont dans la même expectative que toutes les chancelleries. Ce sondage confirme donc la complexité du problème ukrainien. On n'a pas fini d'en entendre parler. J'ajouterai un mot pour Tonnerre de Brest, il devrait lire mon livre« Comment devenir facilement polyglotte »
«Merci, Alex Olter. C'est sur cette note d'espoir et ce message que nous laissons la parole à une page de publicité.»
________


RESPONSABLE PAS COUPABLE

«Vous sentez vous responsable?»
ׂOui, j'ai donné l'ordre de sauter, il a obéi.»
« Et il s'est écrasé 15 mètres plus bas!»
«Attention, je lui donné l'ordre de sauter, pas celui de s'écraser Il l'a fait sous sa seule responsabilité. Il a pris un risque excessif que je condamne avec la plus extrême fermeté…»

__________

dimanche 15 février 2015

LE REGRET DU JOUR

S'il n'était pas si antipathique, il aurait été follement sympathique.

_______

UN RAPIDE

À peine on disait « Allo » qu'il répondait.
À peine on lui serrait la main qu'on savait s'il allait bien ou mal.
À peine, il avait dit « Topette » qu'il était déjà loin.
À peine couché, il dormait.
À peine parti, il revenait.

Sa mort subite n'étonna personne…
_________________

SAUVONS NOTRE DIVERSITÉ BIOLOGIQUE

 Pour préserver la diversité biologique  de la race humaine, il faudrait laisser les gros grossir, les maigres maigrir, les grands grandir, les petits petit, les vieux vieillir, sinon on va se retrouver avec une population uniforme ayant le même poids, la même taille, le même âge et, si on écoutait certains, la même couleur!!!!

____

UN PAON PERSONNIFIÉ

Il pérorait, se pavanait, très content de lui. Il se serait applaudi des deux mains s'il n'avait pas eu les dix doigts occupés à se montrer!!


_________

LE TEMPS QUI PASSE

Je vous conseille pour l'arrêter de ne plus en être le prisonnier, d'arrêter d'interroger l'horloge parlante, de regarder votre montre. La hauteur du soleil suffira, vous ne serez plus à une heure près.

Débarrasser du temps, vous pourrez profiter de la vie, ne plus courir après. Vous allez vous passionner pour ce qui en vaut la peine, prendre vos aises et n'en faire qu'à votre tête. Vous la passerez à regarder, à écouter, à manger, à boire, le mieux serait du bon, du beau et du bien bon. Quand vous serez allongé, occupez-vous à rêver, à rêvasser, à méditer. Évitez de vous révolter, soyez égoïste,  rappelez-vous que la pitié est dangereuse, que le malheur des uns ne fait jamais le bonheur des autres. J'avais un troisième argument, irréfutable, mais je l'ai oublié ! Je vous le dirai si je m'en rappelle et si vous le voulez.


_____________

samedi 14 février 2015

UN CONSEIL DE GRAND'MÈRE

Si vous voulez avoir la peau fraîche et faire des économies, rien ne vaut la crème fraîche.
______

UN PRUDENT

Si on se croise par hasard et que je ne vous salue pas, ne m'en voulez pas. C'est général, pas personnel: en ce moment,  je me méfie des croisés…

__________…


__________

TRISTE, TRISTE

Je ne voudrai pas faire de la peine aux grands penseurs de l'antiquité, au grand prophète d'il y a 2000 ans, aux grands philosophes des Lumières, mais, malgré toutes leurs belles pensées, ses beaux sermons, leurs belles philosophies, plus le temps passe et plus la sauvagerie, la cruauté la méchanceté de l'humanité  augmentent !!!
_______________

AU SECOURS

Vous avez tout: la beauté, la jeunesse, la richesse, l'intelligence et, pourtant, vous êtes tout triste, qu'est-ce qui vous manque? »

«Des bonnes idées pour profiter de tout ça !!!»


________

O TEMPS, SUSPENDS TON VOL

Que se passerait-il si le poète était pris au mot et que le temps obéissait à  l'injonction?
Le temps suspendu est immobile. Il n'entre plus dans le passé et l'idée de futur disparaît, mais comme il n'existe pas, il n'est pas concerné. Le présent devient omniprésent. Il se fige. Le passé continue-t-il à se remplir de souvenirs?  Non, puisque rien ne se passe. Les anciens ont disparu, car le temps mort a arrêté tous les mouvements qui ont besoin de lui pour avancer. Les électrons sont à l'arrêt, dans les fils électriques comme dans les nerfs. C'est la panne généralisé. Aucun circuit ne fonctionne ,les photons sont en stand by. On voit les conséquences:
tout est dans le noir;
on arrête de vieillir, de grandir, de grossir, de naître, de mourir;
l'instantané devient éternel.
Bonne ou mauvaise nouvelle, il faudra attendre pour le savoir, mais personne ne pourra en parler. 
On devrait pouvoir pourtant? Car cet arrêt sur l'image, on l'expérimente tous, le jour de la mort: plus de présent, de futur, de passé. Personne n'en parle, n'est surpris, c'est naturel. Au final? l'injonction de Lamartine n'était-elle pas une demande criante d'aide au suicide ???

_________________

_

CYCLE VITAL

Le début du printemps qui commence toujours à la fin de l'hiver ne doit pas nous faire oublier qu'il disparaîtra, entraîné par le courant du temps qui coule si vite qu'il ne peut le gaspiller dans les bras alanguis d'un été trop chaud quoique rafraîchi par quelques averses passagères. Il perd ses forces à l'arrivée de l'automne qui s'occupe à faire des compotes, des confitures et les fameuses gelées de coings qui annoncent le froid de l'hiver avec la glace et la neige que l'on passe au coin du feu en rêvant d'être encore là au printemps !!!


_____________

vendredi 13 février 2015

DANS LA SÉRIE ÇA C'EST BEN VRAI


«Quand on est malheureux et qu'on a été heureux, on l'est doublement car on a le regret du temps où on était heureux, et vous?»

«Moi, j'ai de la chance, quand je suis malheureux après avoir été heureux, le bonheur d'hier efface le malheur d'aujourd'hui !!!»


____________

NON,RIEN DE RIEN

« Vous m'excuserez de vous en reparler, mais comment faites-vous pour vous foutre du passé malgré les coups reçus, les avanies essuyées et les déboires accumulés? Et cela même après les avoir payés, balayés, oubliés? »
«C'est encore plus facile à faire qu'à dire: après paiement, la dette est effacée, après un coup de balai, rien à ramasser et, pour oublier, il suffit de ne plus y penser. Capito ? »

____________

L'EXPLOIT DE DEMAIN

L'exploit que veut tenter Jean- Marie Durant, le frère du valeureux Fernand Durant dont on est sans nouvelles depuis le 20 janvier alors qu'il n'était plus qu'à 1 mètre du sommet de l'Himalaya, nous paraît dangereux. Le projet, en phase terminale, projette la traversée, sur un fil, du cratère du volcan actuellement en éruption: le Bárðarbunga.
Situé en plein cœur de l'Islande, il secoue cette charmante petite île par des tremblements qui obligent les habitants de Reykjavik et des alentours à dormir dans la rue et à manger dans des assiettes en plastic.
«Je suis confiant», nous a confié Jean- Marie Durant, alors qu'il se hissait péniblement sur son petit poney islandais: «ma combinaison thermique, conçue par les ingénieurs du C.E.A., a résisté à une explosion atomique; les projections de lave en fusion à 3500 degrés ne devraient pas l'affecter. Je crains, bien sûr, le faux-pas, je ne suis pas inconscient. Mais, dans la famille Durant, on est des risque-tout, c'est une tradition: mon père a disparu à l'occasion d'un saut sans parachute au-dessus des chutes du Niagara, ma mère lors de la traversée de l'antarctique en skis à voiles et mon arrière grand père était gabier sur le "Pourquoi-Pas" du commandant Charcot, lors du naufrage…»

«Bon sang ne saurait trahir une tradition. Je vous tiendrai au courant de cette traversée que certains pessimistes trouvent  périlleuse.»
__________________

jeudi 12 février 2015

LE PORTAIT DU JOUR

Avec lui, on sait à quoi s'attendre: il refuse toujours avant d'accepter.
_________

UN COMPLIMENT MÉRITÉ

Ce qu'il y a de bien avec vous, c'est qu'on sait par avance tout le mal qu'on aura avec vous!

______

CHASSEUR DE TËTES

Ce chasseur de têtes était une fine gâchette. Il ne manquait jamais sa cible. Sa salle des trophées était impressionnante, tapissée des  photos Harcourt du gotha du CAC 40.


______

DANS LA SÉRIE ÇA C'EST BEN VRAI

Ce qu'il y a de triste avec un fait trop rare pour le remarquer, c'est qu'on risque de le manquer!

__________

IN MEMORIAM DE CIORAN

Des irresponsables voulant se faire plaisir et croyant bien faire m'ont sorti du néant. J'espère y retourner, n'ayant pas envie d'aller ailleurs.
______________________

mercredi 11 février 2015

UN CONTE DE FÉES

Il fut un grand prématuré, élevé en couveuse.
Sevré, il fut couvé par sa mère.
Frappé d'une vocation précoce, il entre au couvent.
En rupture de huis-clos, il rencontre une couventine.
Converti à la chair, il s'enfuit avec elle.
Ce fut la fin prématurée d'une vie édifiante  et une entrée au paradis où il fut heureux et eut beaucoup d'enfants.
Tout est bien qui commence mal.
_________

UN AMATEUR DE SENSATIONS FORTES

J'aime grelotter dans le froid, me réchauffer dans le chaud, être malheureux dans le malheur, heureux dans le bonheur, Oui je suis un grand sensible sensitif et, grâce à mon esprit de contradiction, j'aime aussi être heureux dans le malheur, m'abreuver quand j'ai soif et me rassasier quand j'ai faim et, j'oubliais, être au sec quand il pleut    …


________

mardi 10 février 2015

L'EAU, QUELLE HISTOIRE


Elle est futée, protée, l'eau:
En bouteille, elle se conserve, en flacon, elle se déforme.
Sur le feu, elle bout.
Dans le bouillon, elle court.
En terre, elle source.
Propre, elle lave, sale, elle dégoûte.
Dans le tuyau, elle coule.
Au froid, elle gèle.
En mer, elle sale.
En l'air, elle tombe.
En trop, elle déborde.
__________

LES MÉTIERS DU SANG (suite et fin)


Les métiers du sang exigent plus de qualités que de vertus. Il faut:

-des dons de comédien avec l'art consommé de la dissimulation. Le plaisir provoqué par le coup de rasoir, de scalpel, de couteau soi-disant intempestif doit être dissimulé sous un air  de contrition, de confusion ne prêtant à aucune équivoque. Une sympathie angoissée doit ruisseler sur votre face et contraindre votre victime, si elle est en état, à vous réconforter. Quelques heures de travail à l'école des mîmes Marceau vous seront utiles. Il y va de votre réputation, de votre emploi, pas d'improvisation, svp.

Une force et une adresse qui vous permettent de ne pas râter votre mauvais coup. La repentance, dans son acception archéologique est interdite. Un entraînement en salle d'armes peut être nécessaire.
Ne pas être allergique à la vue du sang. Pas de pâmoison, cela fait désordre et peut s'avérer dangereux derrière les lignes ennemies. Un traitement anti-histaminique  est parfois suffisant.

Ne pas hésiter, tergiverser. Velléitaire, abstenez-vous des métiers du sang. Le coup se doit d'être vif, décisif; Le couleur de sang est un décideur.

Je terminerai ce souriant tour d'horizon des à-côtés ignorés de quelques métiers parfois décriés par un aparté en m'adressant à une catégorie d'amateurs injustement délaissés. Travailleurs indépendants, ils ne sont pas en contact avec le public et ne peuvent  se faire plaisir par les voies classiques. Qu'ils ne désespèrent pas et retrouvent leurs habitudes post-pubertaires et ses joies solitaires; Le grattage jusqu'au sang leur procurera cette intense sensation tant désirée. La démangeaison est facile à obtenir. Des ongles propres, mais si possibles ébréchés seront l'instrument de l'extase à venir. Il suffit d'emprunter une puce à son chien, d'aller chercher des moustiques en zone paludéenne ou plus simplement, à la campagne, en saison, de se frotter avec quelques orties bien fraîches. Après un nettoyage à la Bétadine, il ne reste qu'à se gratter avec une frénésie contrôlée jusqu'au premier sang. Je rappelle aux sceptiques que le grattage en zone de prurit libère dans le cerveau une dose d'endorphines très suffisante.

J'espère que ce mémorandum aidera les jeunes dans le choix d'une carrière épanouissante et ceux en instance de reconversion à penser joindre l'utile à l'agréable.

___________

lundi 9 février 2015

LE CONSEIL DU JOUR

«Je vous conseille d'éviter de prendre la voiture pour ne pas risquer de glisser sur une plaque de verglas et d'aller au fossé. À votre place, je me contenterai de manger des biscottes au lieu d'aller chercher du pain frais»

____

LE TROUBLE-FÊTE

Le fêtard éméché qui a joué les trouble-fête quand la fête battait son plein a été appréhendé sans ménagement, conduit au poste de police, mis en cellule de dégrisement et présenté au juge pour comparution immédiate. Il a été lourdement sanctionné. Cela lui apprendra  à perturber la fête qu'on donnait en son honneur !!!

_______________

dimanche 8 février 2015

LA QUESTION DU JOUR


Avec tous ses gens respectables qui s'avèrent être très peu respectables, je me demande si vous méritez tout le respect que je vous dois ??

_________________

TOUJOURS PLUS

«Vous voulez quoi?»
«Pas grand-chose, un peu de votre temps.»
«Pourquoi faire?»
«Pour avoir votre attention.»
»Vous l'avez, mais dépêchez.»
«Pourrais-avoir un peu de votre sympathie.»
«Vous l'avez toute.»
«J'aimerais vous demander un peu d'argent
«Mais je vous ai déjà donné tout ce que j'avais: mon temps, mon attention, ma sympathie, si, en plus je vous donne mon argent, il me restera rien!!!»


_____________

CONSEIL AU PAPE


Si le pape voulait vraiment que son église ne se transforme pas en chapelle, je lui conseille une révolution culturelle. Les péchés capitaux doivent être réhabilités  et redevenir les vertus cardinales que le créateur a voulu.

Il pourrait commencer par la Gourmandise, La Luxure et l'Orgueil. Ils sont emblématiques de l'inversion des valeurs.

La Gourmandise- le seul nom fait venir l'eau à la bouche- est  la première et la plus sainte de toutes les vertus que le BON DIEU nous a invité à pratiquer, celle qui illustre le mieux toute la bonté divine. Donner un bonheur simple, immédiat en mangeant une poularde farcie, en sirotant un pastis, en savourant un saint-honoré était son intention en nous dotant de tant de bons et beaux sens: l'odorat pour humer le fumet, la vue pour se ravir du tableau, le goût pour apprécier les saveurs. En faire un péché, c'est refuser, nier, condamner, injurier celui qui nous en a fait le cadeau, quelle hérésie, quelle erreur, quelle bêtise, quel aveuglement, quelle trahison!! Comment pourrait-il pardonner une telle offense?

La Luxure est aussi une gourmandise. Elle mérite le même respect. Elle met les plaisirs des sens à l'honneur. Ne pas les éprouver, refuser les bonheurs qu'ils donnent, c'est désobéir à celui qui nous a donné les moyens .Pour cela aussi, je crains son mécontentement.
.
L'Orgueil serait aussi un horrible péché disent ceux qui se font appeler Votre Éminence, Votre Excellence, Monseigneur. Mais l'être humain a des raisons d'être orgueilleux, étant ce qu'il est, même s'il ne mérite pas toujours cet excès de dignité, compte tenu de tout ce qu'il n'est pas. Plus particulièrement, il peut être fier de sa gourmandise et de sa luxure, car les émotions qu'il en tire le rende plus grand qu'il n'est.

Pourquoi l'homme - qui inclut la femme - serait le seul de l'espèce animale à n'avoir pas le droit de profiter des largesses et de la générosité divines. Toutes ses autres créatures sont respectueuses et obéissent à leurs sens en enfants obéissants.


La coccinelle, bienfaitrice du jardin et du potager, n'est que gourmandise et luxure quand elle fait des orgies de pucerons et s'envoient en l'air de toute la force de ses petites ailes dévergondées. N'est-ce pas être orgueilleuse que de se faire appeler la bête à bon DIEU.

; Le paon, l'aigle, la baleine, le lama, le requin, le coq, le cerf etc. ne sont-ils pas tous des exemples achevés d'un orgueil bien placé? Pourquoi ont-ils le droit et pas nous? Iront-ils en enfer?

Le désintérêt de DIEU pour ses soi-disant fidèles peut venir de sa juste colère.

Si le pape veut que son credo séduise à nouveau, il faut qu'il fasse la volonté de son maître et retrouve le bon sens qui a manqué à tous ses prédécesseurs.

Ainsi-soit-il.
_________ 

samedi 7 février 2015

PAROLES DE CHEF

«Pourquoi vous jetez cet oignon?»

« Parce que j'ai les yeux secs»

«Et alors?»

« Un oignon qui ne me fait pas pleurer n'est pas un oignon et parce que, moi monsieur, je cuisine des légumes qui sont de vrais légumes.Que diriez-vous d'une pâte à crêpes où le lait serait du lait de poule, la farine de la poudre de riz et les œufs des œufs  en chocolat?

____________

ON TROUVE TOUT CHEZ TOVIN

Je vous recommande ma quincaillerie. Elle est située à l'angle de la rue, en face du café du coin. On y trouve tout, même son bonheur, rien n'y manque: la tétine pour nourrice sèche ou le pot de yaourt inoxydable en plus des pointes, des vis, des fers à souder, à repasser, à cheval, enfin de tout ce qui est à base de fer. J'y suis allé avec l'ordonnance du médecin qui m'a trouvé une petite anémie. Plutôt que de faire une transfusion, il m'a prescrit de l'eau ferrugineuse, un verre aux trois repas. Il m'a dit que je la trouverai chez Tovin, le quincailler..
 Je présente mon ordonnance au quincaillier de service qui me dit: « Ça tombe bien, on vient de m'en apporter, elle est toute fraîche. Je vous conseille de bien reboucher la bouteille, sinon elle rouille et devient indigeste»
Oui, chez Tovin, on a aussi le conseil…


________________

jeudi 5 février 2015

CHANGER, C'EST POSSIBLE

« Monsieur, madame, vous aimeriez changer. Vous venez de vous apercevoir que vous étiez insupportables avec votre attitude dictatoriale.
Chère petite madame, rien de plus simple. Il vous suffit de suivre mon conseil et vous ne passerez plus votre temps à ordonner, à décider, à imposer avec des impératifs comme:
  • -      Chez le boulanger: je veux une baguette bien cuite.
  • -      Chez le boucher, je veux une livre de blanquette.
  • -      Chez l'épicier, donnez-moi un kilo d'épinard.
  • -      À votre gamin et à votre mari, fait ton devoir.
  • -      Chez le médecin, je veux un rendez-vous.
  • -      Etc. etc.

.Et vous, mon bon monsieur, vous voulez quitter cette allure impériale, ce ton de commandement, de donneur d'ordre, rien de plus facile. Vous ne voulez plus vous entendre décréter:
  • -      À Batimat: je veux 10 sacs de chaux.
  • -      Au garagiste: regardez d'où vient ce bruit dans le moteur.
  • -      Au bougnat: je veux un sac de charbon de bois .

 Vous avez conscience  de n'être ni Marie-Antoinette, ni Louis XIV avec des opinions plutôt à gauche. Vous aimeriez retrouver une logique politiquement correcte et ne plus être en contradiction avec vous-même.
J'ai résumé le problème et je vais vous donner la solution: n'utilisez plus le verbe VOULOIR, remplacez-le par POUVOIR et mettez un point d'interrogation à la fin de la phrase…»

___________


LOGIQUE

 Mon poêle est plus logique que mon réfrigérateur: il chauffe dedans et dehors tandis que l'autre refroidit le dedans et chauffe le dehors!!


_____

LE PAREIL AU MÊME

Le pareil au même sévit dans trop de domaines du service public et privé pour ne pas dénoncer cette fâcheuse tendance. Il est un doublon, la redondance d'une décision déjà prise et gardée sans suite au fond d'un tiroir. C'est donc une réplique inutile et même imbécile qui fait perdre un temps qui eut été mieux utilisé à exécuter le pareil sans attendre le même.

 Ma dénonciation ne va pas plaire à tout le monde, mais devant la gravité de la situation, je n'ai pas hésité à suivre mon impulsion sans hésitation…..!


_________________

mercredi 4 février 2015

SUPPLIQUE À LA SÉCU

Monsieur, Madame
 J'aimerai savoir si mon handicap ne pourrait pas être pris en charge par la sécurité sociale.
Hier, en classe, j'étais incapable de trouver une solution aux problèmes  d'arithmétiques, puis de géométrie.
 Aujourd'hui, je suis incapable  de trouver des réponses aux questions qui m'assaillent de tous les côtés.
 Cela ne pourrait-il pas me valoir une mise en invalidité catégorie 2, même 3, car une tierce personne serait certainement plus apte que moi pour faire face à cette situation éprouvante?                                                       
je vous prie de croire, monsieur, madame, à mes salutations républicaines                                                       Votre dévoué Victor Tartempion                                                                                
________________________                                                           
.

LES MÉTIERS DU SANG


Pour qui aime faire couler le sang, il y a d'autres choix que combattant ou bourreau à l'arme blanche et je conseille de joindre l'utile à l'agréable en s'orientant vers les métiers qui, tout en  ayant un tropisme sanguinolent, offrent une large gamme de sensations dans votre plaisir inavouable.
Selon l'intensité de votre addiction à faire couler le sang et qui peut aller, si j'en crois mon expérience, de la discrète satisfaction que  procure un petit saignement jusqu'à l'euphorie de pouvoir saigner à blanc, vous pourrez embrasser une carrière dans:
-      La coiffure. La coupe au rasoir offre de belles opportunités  avec l'éradication de la barbe. Ce sont donc les messieurs qui vous permettront de satisfaire votre penchant bien innocent pour une ou deux gouttes de sang. Ils connaissent le risque, l'acceptent et ne vous en voudront pas. Certains même vous remercieront- in petto- du frisson de peur que vous leur aurez permis d'éprouver, eux dont la vie est si terne. Attention cependant, contrôlez votre instinct et épargnez la carotide, la trousse d'urgence ne suffira pour endiguer le jet rouge. Contentez d'une petite estafilade, un jour où le client est seul. Certains n'aiment pas voir le sang couler, même celui d'un inconnu
-      La boucherie. Le boucher travaille les mains dans le sang. Coagulé, il ne coule pas, mais la quantité remplace la qualité. Il aura de belles émotions à tailler dans le vif et une bonne rentabilité dans les beaux quartiers.
-      La chirurgie. Prenez une spécialité où le risque est maximum pour le patient: la chirurgie vasculaire et faites votre trou dans le secteur de l'aorte et de son anévrisme. Fragile, on la blesse facilement. C'est l'inondation; les chutes du Niagara mais dans la rutilance et facile à maîtriser : 2 clamps au bon endroit et le courant est coupé.
-      Le must est bien sûr le tueur des abattoirs spécialisé dans l'abattage rituel, au poignard bien affûté. Une condition; ne pas aimer les animaux. Seuls des êtres d'exception seront heureux de pouvoir égorger 35 heures par semaine.
-      Restent les maladroits qui n'aiment pas se couper et voir leur sang couler. Il ne faut pas qu'ils désespèrent. Ils deviendront piqueurs ou piqueuses dans un centre de transfusion sanguine. Toute la journée, dans une ambiance serine, ils feront couler le sang en toute sécurité.
-      (à suivre)
_________________

-       

mardi 3 février 2015

SVP

Si vous pouviez vous taire pendant que je réfléchis et réfléchir pendant que je me tais, votre silence serait plus intéressant que votre bavardage!

___________


AUTRE TEMPS, AUTRES MŒURS

À bien y réfléchir - et je vous y invite- on peut s'interroger, si on a l'âme interrogative, ou s'inquiéter si on l'a inquiète, sur ce beau ou triste monde.

Le bouleversement n'est pas seulement climatique, il atteint aussi la famille. Pilier historique de la société: elle ne se reconnaît plus. Les pères se marient entre eux, les mères sont célibataires ou renoncent à l'être avant la naissance. Les enfants sont des clones conçus en éprouvette et ne sauront durant leur enfance à quels pères ou à quelles mères se vouer.

L'école a renoncé à enseigner et à éduquer tant les enseignants-éducateurs sont débordés par des problèmes ethniques, éthiques, religieux, politiques, philosophiques, sociologiques, civiques qui viennent interférer avec leurs problèmes personnels, privés et leurs vacances.

La société est en effervescence, en manif, en grève, au chômage, en congés, en RTT, et ceux qui travaillent en fuite pour ne pas avoir à entretenir ceux qui sont en effervescence, en manif etc. etc.

Les politiques orchestrent le désordre qu'ils ont organisé et vont le résorber dés qu'ils auront remis de l'ordre dans la famille; rue de Grenelle, la police, la justice, le commerce, l'industrie, l'agriculture, la pêche, les trains, le métro, à France3 et dans votre poulailler, si vous en avez un.

L'Église occupait le dimanche avec sa grande messe, le pâtissier, le salut, les vêpres, la confession, la communion. Maintenant les églises sont vides ou fermées, seules les grandes surfaces sont ouvertes et remplies.

Mais à ceux qui s'interrogent et à ceux qui s'inquiètent, je leur conseille de relire l'histoire de la guerre de 100 ans, ils verront que la situation était beaucoup plus bouleversante.


____________

IMPÉRIAL

Pour lui, au début tout avait été facile, même le très difficile. Il remportait les prix d'excellence, gagna les concours, les galons, sans effort. Devenu général, il remporta des batailles, les guerres, conquit le pouvoir, la gloire. Puis la roue tourna, l'étoile pâlit, il perdit des batailles, la guerre, le pouvoir. Tout devint impossible et ce fut l'exil, la prison qui, heureusement,  lui rendit la mort facile.

___________

CQFD

Si vous vous intéressiez à ce qui m'intéresse et qui ne vous intéresse pas, votre intérêt trouverait à combler son manque et vous deviendriez beaucoup plus intéressant, même pour vous.
Ce serait beaucoup plus intéressant que de vous intéresser à ce qui ne m'intéresse pas car votre intérêt prouve que c'est sans intérêt et que vous auriez intérêt à arrêter de vous y intéressez pour vous intéresser plutôt à ce qui m'intéresse car, ça, c'est intéressant, mais c'est vous qui voyez!!!


_________

lundi 2 février 2015

CRIC CRAC BOUM

Vous avez encore en mémoire la terrible catastrophe du 16 avril 1850 quand, le 11è régiment d'infanterie légère, défilant  sur le pont de la Basse-Chaîne qui enjambe la Maine, face au château d'Angers, le fit entrer en résonance, par la faute de son pas cadencé, rompant les câbles qui le maintenaient en suspension au dessus du vide: 226 morts.



Comment va réagir la croûte terrestre, quand, la mondialisation achevée, la natalité galopante ayant porté à 50 milliards la  population mondiale, leurs 100 milliards de pieds  marcheront du même pas?

Ne va-t-elle pas, dans les zones fragiles, là où les plaques tectoniques se chevauchent, sous l'effet conjugué des petits chocs portés de façon synchrone par la multitude disciplinée, car militarisée, se mettre en résonance, craquer, se fissurer, s'ouvrir et s'abîmer, tel notre pauvre pont de la Basse-Chaîne, mais cette fois, dans le magma en fusion qui bouillonne sous nos pieds ?
Je pose la question ….


___________

LA CONTROVERSE DU JOUR

Pour les féministes intégrales, presque tous les hommes sont des salauds et il y aurait très peu de femmes qui seraient des salopes.

Cela oblige à se poser plusieurs questions:

-      -   Les défauts des uns deviennent-elles des qualités chez les autres?
-      -  Combien de temps dure le mariage d'un salaud et d'une salope?
       -  Est-ce que je suis dans les exceptions, mais à ma connaissance, dans mes connaissances, j'ai autant de  salopes que de salauds?
____________

LA QUESTION

« Comment faites-vous pour être toujours impassible?» me demande une admiratrice toute flapie, fripée, ridée.

« C'est simple, avec de la volonté et de l'entrainement, je me suis rendu la peau dure comme le granit d'Armor et lisse et polie comme un marbre de Carrare. » Répondis-je, impavide.

____________


dimanche 1 février 2015

LES DERNIÈRES NOUVELLES DE DEMAIN

Si demain survient après ce qui c'est passé aujourd'hui, attendez vous à savoir, mesdames, messieurs, que les décisions qui avaient été prises hier, en comité restreint, verront leur effets contrariés par une conjoncture inopinée qui s'est invitée de façon imprévue à la grande surprise des responsables et à leur vif désappointement. Elle contrariera le déroulement de la réforme des procédures qui avait été décidée pour sortir le pays d'une crise qui, selon les mêmes responsables, n'avait que trop durée. Attendez vous à savoir que les attentes qui avaient, dès avant d'être connues suscitées beaucoup d'espoir seront déçues. La déception va compliquer les efforts d'un gouvernement qui risque de perdre encore plus de crédit quand je vous dirai demain les décisions qu'il a l'intention de prendre après-demain.


____________

PITIÈ POUR LA FORÊT

À la lisière de la forêt, des ronces armées d'épines noires défendent le royaume des chênes, des pins, des trembles, des châtaigners, des girolles, des pieds de mouton, des trompettes de la mort et où vit un monde de poils et de plumes. Les uns et les autres n'ont qu'une haie hérissée de piquants pour empêcher les tronçonneurs, les cueilleurs, les chasseurs d'y venir pour remplir leurs camions, leurs paniers, leurs gibecières.


 N'est ce pas trop demandé à des porteurs de mûres?


_______________

OUI PUIS NON

       Quand on fait le contraire de ce que l'on a dit, on parle de décision contradictoire. C'est le résultat d'un débat intérieur qui a bien ou mal tourné. Il a mis aux prises des arguments qui l'ont emporté sur ceux qui avaient d'abord triomphé. La question que tout le monde se pose est celle-ci: qui décide, in fine. Personne ne le sait, chacun y va de son hypothèse:


  • -        Le cerveau droit pour les uns, le gauche pour les autres?
  • -        Le dominant de la personnalité schizophrénique?
  • -        La facette en action du bipolaire?

-               Le hasard dans le cas d'une hérédité normande. Les neuropsychiatres parlent d'ictus amnésique aurait fait oublier la première décision, d'acte manqué. Un chef de gare a suggéré une erreur d'aiguillage!
      Mais entre nous, pourquoi se casser la tête à chercher une explication logique à une décision illogique ??

______________