Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


samedi 31 janvier 2015

LA BCE À MA RESCOUSSE

Souffrant d'une petite gène financière à la gréco-romaine, j'ai salué, avec un enthousiasme qui vous aurait fait plaisir à voir, l'initiative de monsieur Draghi et sa décision de racheter, ad libidum, les créances douteuses publiques et privées. J'ai décidé de le prendre au mot et de profiter, moi aussi, de son geste charitable.

J'ai donc émis un chèque en m'en désignant comme l'heureux bénéficiaire et d'un montant nécessaire et suffisant pour me tirer de l'affaire empoisonnée où je m'étais fourvoyé. J'ai demandé à ma banque, moyennant sa commission habituelle, de le présenter à la BCE. Compte tenu du risque de contagion que ma faillite ferait courir, par effet papillon, je n'ai aucun doute quant à la compréhension de monsieur Draghi à mon égard. La haute considération que je lui ai toujours témoignée dans mes conversations publiques et privées devrait jouer en ma faveur.

Je vous tiendrai au courant des résultats  de ma courageuse démarche car elle pourra vous inspirer et vous permettre de me rembourser l'argent que vous me devez.


_____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire