Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 30 décembre 2014

LE DIGNE MAITRE ET SON ÉLÈVE

Je dois à Épictète que j’ai eu le chagrin de perdre avant d’être né quelques pensées qui ont fait mon bonheur. Il aurait été fier de son élève s’il avait vécu assez longtemps pour aller sur mon blog. Il aurait pu lire :

«Pour être heureux, on a intérêt à ne pas obtenir quelque chose que l’on ne désire pas et qui ne dépend pas de soi.»

Ainsi j’aurais été malheureux si, le 13 mars 2013, j’avais été élu pape ou, le 6 mai 2012, président de la République sans avoir été, dans les 2 cas candidat.

__________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire