Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


vendredi 31 octobre 2014

LE MOT DE LA FIN

La surveillante d'un service de médecine euthanasique a évoqué, pour moi, quelques souvenirs. Parmi les plus marquants, il y avait les dernières paroles des postulants à une mort douce. Ils avaient beaucoup réfléchi avant  de se décider, mais la procédure leur laisse encore une minute pour changer d'avis avant l'injection. Elle leur sert à exprimer leurs dernières volontés ou leurs ultimes pensées. En voici quelques unes:

 -Je vais savoir si j'ai eu raison de suivre le pari de Pascal.

-S'il n'y avait pas eu le sucre, le chocolat et le rhum du baba, l'interlude aurait été de trop. 

- Comme a dit Bocuse :la vie est une farce. Heureusement, j'ai mis plein de bonnes choses dedans, sinon elle aurait été sinistre.

-Top, je commence:59-58-57-56-55-54-53-52--51-50-49-48-47-46-45-44-43-42-41-40- ne m'interrompez, j'ai hâte d'arriver au bout , 39-38-37........


- Mon absence va faire un grand trou, dans le cimetière....

_______________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire