Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


jeudi 8 mai 2014

UN REMÈDE RADICAL

Pour certains, une belle cuisine est nécessaire pour faire de la bonne cuisine, une belle maison ne peut abriter que que des gens respectables, un beau président qui, en plus, a une belle femme ne peut faire qu’une grande politique. Pour ces gens-là, monsieur, l’apparence fait l’affaire, la forme le fond, l’habit le moine. Leur tord, qui peut aller jusqu’à l’erreur, est d’en croire leurs yeux . Pour qu’ils recouvrent leur lucidité, je prescris des verres opaques. Ils arrêtent de voir. C’est radical.

___________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire