Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 7 mai 2014

L’INTERVEW DU JOUR

_________
 «Merci de nous recevoir et rompre votre silence. Ma première question sera : pourquoi ce silence ?».

«L’habitude».

« Pourquoi cette habitude».

«La discrétion».

«Vous pensez que vous ennuieriez les gens en leur demandant comment ils vont ?».

«Oui».

«Çà ne vous intéresse pas de savoir s’ils vont bien ou mal ? Vous le supputez ?».

«Je le sais indirectement».

«Ça vous suffit».

«Oui ».

«Vous n’aimez pas que l’on vous demande comment vous allez».

«Si».

«Vous aimez que l’on vous fasse ce que vous ne faîtes pas pour les autres ? ».

«Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent».

« Mais le faisant, ils sont indiscrets, vous ne devriez pas aimer ça , c’est contraire à vos principes ?».

«C’est pas grave, je survivrai».

«Autre chose, vous ne posez pas de questions, vous  n’êtes pas curieux ?».

«Çà évite aux gens de me répondre».

«Vous ne critiquez rien, ni personne, vous n’avez pas d’opinion sur rien, ni personne ?».

«Ce que je pense n’intéresse que moi».

«Mais la critique est constructive, positive, elle permet de trouver la meilleure solution, de donner un autre avis».

«Mon avis me suffit».

«Vous ne seriez pas trop orgueilleux pour vous intéresser aux autres et trop poli ou indifférent pour les critiquer».

«Si vous le dites».

«Vous n’avez rien à ajouter ?»

«Si».

«Je vous écoute».

«Fermez la porte en sortant».

___________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire