Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


jeudi 15 mai 2014

LE CONSEIL DU JOUR

Pour acquérir la volonté qui vous a manqué pour accomplir les grandes choses que vous auriez tant aimées faire, apprenez à obéir aux ordres que vous vous donnez.
Commencez petit :
- Restez sans respirer pendant 30 secondes , augmentez chaque jour de 30 secondes, à 2 minutes, passez à autre chose.
- Ne regardez pas la télévision pendant un jour, puis 2,3,4,5,6,7 ;Vous constaterez qu’elle ne vous manque plus et que votre tête est disponible pour d’autres activités. Lisez une page de la Brièveté de la vie de Sénèque, puis 2,3,4,5 etc…, passez à Marc-Aurèle et à ses pensées, à Epictète, essayez Diderot, Montaigne et plongez dans tous les grands auteurs qui vous faisaient peur.
- Votre cerveau saura faire la différence entre écouter et entendre, regarder et voir
Ce programme vous occupera 1 mois ou 2. Vous serez prêt (e) pour mettre à l’épreuve votre volonté naissante.
Le premier test pourrait être de vous faire perdre les 20 kilos de trop que vous trimballez depuis si longtemps et qui pèsent de plus en plus lourds. Faîtes ce petit calcul : les 20 kilos de matières grasses qui flottent autour de votre ceinture abdominale et qui vous donne une silhouette si appétissante représentent  180000 calories (1 gramme de graisse=9 calories). Avec votre activité physique très modérée, 2000 calories par jour suffiraient à vous maintenir en bonne santé . Réfléchisez : avec vos réserves de graisse, vous pourriez vivre sans manger pendant 180000/2000 soit 90 jours.
Mais vous n’êtes pas un fakir et je ne suis pas sadique. Un régime à 1000 calories par jour est suffisant pour obtenir le résultat souhaité avec un très bon confort Vous voulez savoir quel genre de régime permet ce résultat. En voici un :
-Petit déjeuner : 3 cuillerée à soupe de corn-flakes bio, sans sucre. Vous mouillez avec du lait C’est fade, pas très bon, mais vous amène au repas de midi. Il est plus consistant : entrée selon l’habitude avec asperges, carottes, tomates etc…plat de résitance classique avec patates ou riz ou nouilles, un fruit. Le soir : un œuf dur ou mollet ou sur le plat, une pomme de terre cuite à l’eau, une grande assiette de salade avec une vinaigrette : huile de pépin de raisin, une cuillerée de miso pour assaisonner, échalotes, persil, un fruit : pomme, orange, 5 noisettes ou noix. Eau à volonté  en cas de fringale. La sensation de faim peut être vive la première semaine. Elle est vaincue par la VOLONTÉ et des occupations qui focalisent l’attention sur des sujets plus nobles que l’estomac, d’où l’importance d’avoir une activité intéressante.
En 180 jours, vous aurez utilisé votre stock de 20 kilos et retrouvé une silhouette présentable de profil. Six mois passent vite .Vous aurez appris à discipliner votre appétit . Ce ne sera plus lui qui dictera  sa loi, mais votre volonté.
Si vous n’avez pas besoin d’exercer votre volonté avec votre assiette, vous pouvez l’éprouver de beaucoup d’autres manières : apprendre une langue, à chanter, à écrire, à courir. La course est un très bon exemple, elle permet d’aller vite et loin. Vous commencerez par 1 kilomètre, puis 2, 3, 4, 5. Sans vous en apercevoir, vous serez bientôt prêt pour un demi-marathon, puis un marathon, le tour du Mont Blanc, la montée du Kilimandjaro, un trek au Népal, la traversée du Sahara sous protection militaire avant la montée de l’Everest.
Et tout çà, après avoir retenu votre souffle pendant 30 secondes, une année plus tôt !
___________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire