Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 25 mars 2014

EN REVENIR OU PAS

Un ami vient de nous raconter sa dernière aventure :
« Vous connaissez ma passion pour les voyages. Je suis sur la liste d’attente pour la première fusée martienne. En attendant, je me suis payé ce qui se fait de mieux actuellement : un voyage dans l’au-delà. Il attire tous ceux qui, comme moi, aiment faire du hors-piste, de l’inattendu avec des émotions fortes : un séjour aux frontières de la mort avec retour garanti. C’est maintenant possible avec les fameux EMI. C’est l’acronyme des états de mort imminente. Ce n’est pas encore sur catalogue et trouver l’agence spécialisée est compliqué mais avec de la patience, des relations et de l’argent, c’est possible. Je me suis retrouvé, le mois dernier, du côté de Lausanne, dans une clinique spécialisée dans la mise à mort des volontaires. Ils ont un département où ils se contentent de programmer des allers avec retour. C’est un moyen pour l’équipe médicale de se faire des extras et de garder le moral car euthanasier à longueur de jour n’est pas un métier facile.

Leur expertise est telle que suspendre la vie sans donner la mort leur est facile. Ils savent donc créer ces fameux EMI dont on dit des merveilles. Des tas de livres les racontent avec des détails qui donnent envie de les vivre soi-même. Il y a d’abord une phase de décorporation où l’on s’élève au-dessus du corps en situation critique : salle d’opération, accident, etc. Il y a une dissociation corps-esprit. Tu as la surprise d’entendre, de deviner ce qui va être dit. La perception devient extra-lucide. Tu es en état de lévitation au-dessus de ton corps inerte avant de tomber dans un tunnel et de voir une lumière éclatante. Certains disent ressentir un bonheur infini, d’entrer en communication avec une entité indéfinissable. J’espérais rencontrer, comme eux, des parents disparus, des célébrités, discuter avec eux et puis, plein d’usage et raison, retrouver mon corps et me réveiller plein d’images et de souvenirs.

Eh bien tout s’est passé comme prévu, en mieux. Au point que, même si je le voulais, je ne suis pas revenu dans mon état normal. Le voyage est trop extraordinaire et je me demande même si je ne vais pas retourner du côté de Lausanne pour un aller simple. C’est une expérience trop personnelle pour pouvoir être racontée en détail. Pour ce soit, je vous en ai assez dit. 
(à suivre)


_______

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire