Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 26 mars 2014

EN CONSCIENCE

-      « Vous avez votre conscience pour vous ».

-      « J’y travaille ».

-      « Comment ? »

-      « Je prends mes décisions en connaissance de cause, après avoir pesé le pour et le contre et les avoir soumises à ma critique. Je me décide alors en mon âme ».

-      « Jamais de problème entre votre idéal et la dure réalité ?» .

-      « Là où je suis, je n’ai de comptes à rendre qu’à moi-même. Pas de dilemme, pas de conflit ».

-      « C’est pourquoi vous n’êtes jamais monté dans la hiérarchie ».

-      « Bien sûr, si on veut être libre et n’agir qu’en conscience, il ne faut dépendre de personne (Épictète) mais aussi que personne ne dépende de soi ».

-      « Ce disant vous dites que la politique ne peut être menée que pas des inconscients, ce n’est pas rassurant ».

-      « C’est évident et on voit le résultat ».

_______


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire