Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


samedi 29 mars 2014

APARTÉ AU THÉÂTRE FRANÇAIS

-        “Pourriez-vous vous taire?”

-        “J’ai payé pour être assis, pas pour me taire”.

-        “Mais enfin, nous sommes au théâtre et j’aimerais entendre Rodrigue parler à Chimène”.

-        “En quoi est-ce plus important que vous écoutiez Rodrigue et Chimène que vous ne connaissez pas, plutôt que je puisse parler à mon ami que je n’avais pas vu depuis 10 ans?”

-        “Mais parce qu’un théâtre n’est pas un salon où l’on cause mais où l’on vient écouter et voir une pièce et des acteurs. Pour tenir une conversation, allez chez vous ou au café. Vous gênez tout le monde”.

-        “C’est vous qui me gênez en voulant m’empêcher de parler à mon ami .Sachez que je n’ai pas de salon et n’aime pas les cafés. C’est trop bruyant”.

Ça aurait pu continuer si l’entracte n’était arrivé.

(à suivre)


____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire