Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 26 janvier 2014

LE CAS CLINIQUE DU JOUR

Un sourd-muet aveugle est sérieusement handicapé mais il peut s’en sortir, nous dit en souriant un rééducateur spécialisé dan la rééducation des sourds-muets-aveugles et il explique :

-      avec un implant cochléaire, il peut entendre ;
-      avec le braille, il peut lire ;
-      avec une machine à écrire, il peut écrire (on privilégie l’hypothèse qu’il n’est pas un double manchot) ;
-      et sa mutité lui laisse le temps de réfléchir plus longtemps.

Mais, ajouta-t-il en pleurant : je ne peux rien pour celui qui n’écoute pas ce qu’on lui répète, qui ne voit pas ce qui est évident et qui ne sait pas quoi dire. C’est un incurable irrécupérable !

_________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire