Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 25 novembre 2013

NOUVELLES FRAÎCHES DE L’ÉPIDÉMIE

Vous vous demandez, inquiet, que devient l’épidémie. Rassurez-vous, tout est rentré dans l’ordre. Le virus de la vertu n’a pas résisté à l’arrivée de l’hiver. Le froid l’a tué plus sûrement que ne l’aurait fait un vaccin de Pasteur-Sanofi. Le résultat a été aussi spectaculaire que l’avait été l’invasion de la vertu. Le chaos que l’amour, la charité, la bonté, l’honnêteté avaient provoqué s’est résorbé en 24 heures. Les mauvaises habitudes, avec les mauvais sentiments règlent à nouveau la vie sociale, économique, religieuse, familiale, financière, politique. Les prisons ont rouvert leurs portes, la police est sortie de l’oisiveté, les bouchers, charcutiers enlèvent la rouille de leurs couteaux depuis que les abattoirs fonctionnent. Les chasseurs, les pêcheurs ont repris leurs hécatombes. Hollande renvoie une nouvelle force d’intervention pour mater une guerre tribale Les banquiers paradent à nouveau. Les escrocs, les faussaires, les voleurs, les violeurs, les assassins rattrapent le temps perdu et se vengent d’avoir été convertis, malgré eux, un moment. Les producteurs sont contents comme les hôpitaux : les fumeurs, les buveurs, les automobiles fument, boivent, roulent plus que jamais. La terre est redevenue un vrai paradis pour les salauds.

___________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire