Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


vendredi 18 octobre 2013

RÉHABILITATION


Un discret cache souvent sa bonne idée derrière une arrière-pensée qu’il n’ose exprimer. Elle n’a aucune chance devant celle que tonitrue une grande gueule. La première se fait oublier dans le silence jusqu’à ce que la grande se révèle fausse. Elle doit céder la place à l’arrière-pensée enfin libérée qui recelait la grande idée.

_________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire