Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


vendredi 4 octobre 2013

LE CONSEIL DU JOUR

Vous êtes jeune, beau, grand, fort, souple, adroit. Vous aimez Vivaldi, Verdi, Bach, la peinture italienne. Vous êtes musicien, chanteur, poète. Sensible, vous aimez la nature, les oiseaux, les papillons, les chats, les chiens. Vous êtes végétarien, gourmand, gourmet, aimez le sucre, le chocolat, le champagne. Généreux, amical extraverti, réfléchi, vous aimez aussi la solitude, le silence, le désert. Vous aimez planer dans le ciel, nager dans les coraux.
Enfin, vous êtes riche, très riche. Et, malgré tout, vous avez un problème, un gros problème. Vous êtes malheureux car vous vous sentez inachevé. Il vous manque votre moitié. Vous n’arrivez pas à trouver l’âme sœur, la femme de vos rêves. Celle qui comblerait votre besoin d’amour.
Vous voulez un conseil ?
-      Oui !
Vous êtes unique, une erreur de la nature. D’habitude on a un talent, deux ou trois au maximum. Vous les avez tous et vous recherchez un alter ego qui serait à votre dimension. Elle n’existe pas.
Heureusement ! Quoi de plus terrible que deux divas sur la même scène d’opéra. Dans les coulisses c’est la guerre. Ce qu’il vous faut c’est un complément et comme vous êtes complet, votre contraire, votre opposé c’est seulement alors que vous trouverez, avec l’équilibre, le bonheur. Vous cesserez d’être une exception, un monstre.
Trouvez un laideron, au Q.I. moyen, au caractère pas facile mais qui n’en reviendra pas d’avoir été le choix d’un parangon et qui appréciera. Elle vous donnera l’admiration que vous méritez sans l’excès que vous n’aimeriez pas. Elle vous permettra d’exploiter toutes les qualités qu’une autre aussi dotée que vous se serait contentée d’égaler.
Même s’il est vaste, vous n’avez pas d’autre choix !
 

_______

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire