Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


jeudi 17 octobre 2013

DANS LA SÉRIE IL Y A


Il y a ceux:

-      qui préfèrent se taire ;

-      qui n’en pensent pas moins ;

-      qui en ont gros sur le cœur ;

-      qui souffrent en silence ;

-      qui crient dans le désert ;

-      qui n’en croient pas leurs yeux ;

-      qui l’ont toujours su.

Et puis il y a :

-      le premier de la classe ;

-      le premier de cordée ;

-      le premier violon ;

-      le premier arrivé ;

-      le m’as-tu vu ;

-      le fin à-bras ;

-      le roi de cœur ;

-      l’arbitre des élégances ;

-      le Prince-jardinier ;

-      celui qui s’étonne de rien, qui a tout vu, tout entendu.

Et puis il y a le bipolaire, tantôt il est celui-ci , tantôt l'un de ceux-là.

Enfin, il y a vous, l’unique, l’exceptionnel, pertinent, sage, percutant, avisé, serein, ignifuge, opportun, discret, résistant, l’animal parfait, la salamandre, moitié lézard, moitié crapaud, avec un zeste de têtard.

_________x-ci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire