Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


samedi 29 juin 2013

LE PRÉSENT EST UN INSTANT ENTRE DEUX RIENS ?

L’assurance d’exister ne se conjugue que dans le présent et dans l’instant où la conscience nous dit que nous sommes vivants, puisque nous voyons, goûtons, entendons une vie qu’une pensée projette en nous.
 
Le passé n’existe que dans le souvenir d’images fractionnées, détachées, plus ou moins oubliés ou censurées. L’avenir n’existe pas. C’est une hypothèse, une espérance, une peur. On ne sait pas si on l’atteindra et s’il nous attendra.
 
Passé, avenir sont en mouvement. Il n’y a que nous qui, à chaque instant du présent qui se renouvelle sans s’arrêter, soyons immobiles, subissant le temps qui marche, nous marque et qui, un jour, nous arrête, nous emmène et tout disparaît.

______

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire