Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 23 juin 2013

CE MESSAGE EST POUR VOUS

Vous avez été un enfant brillant qui a été la fierté de ses parents.
 
Vous avez été un élève intelligent qui a fait l’admiration de ses maîtres.
 
Vous avez fait des études supérieures qui ont été couronnées de succès.
 
Esprit curieux, vous vous êtes intéressé à la peinture, à la musique, à la littérature.
 
Vous êtes féru de l’histoire grecque, romaine, mérovingienne, mais aussi byzantine, chinoise, aztèque. Les problèmes de l’actualité mondiale vous sont familiers.
 
Vous avez des solutions pour remettre l’économie en marche, corriger les dérives financières, rétablir le moral des ménages, sauver la politique.
 
Vous parlez à un anglais avec un accent oxfordien, à un américain avec, au choix, un accent texan, boxonien, angélique ; espagnol avec un accent colombien ou castillan, italien comme un florentin et français sans accent, à l'angevine.
Vous discourez comme Cicéron, vous écrivez comme un normalien, vous cogitez aussi vite qu’Attali.
 
Vous avez occupé des postes intéressants, réussi dans des fonctions difficiles, eu des expériences professionnelles variées, acquis une expertise reconnue.
 
Malgré vos réussites, vous êtes insatisfait de votre parcours. Vous estimez n’avoir fait qu’effleurer votre potentiel.
 
Vous pensez n’avoir pas été à la hauteur de l’attente de votre famille et de vos professeurs.
 
Vous estimez végéter dans votre sinécure actuelle, qui ne serait qu’une voie de garage, ne pas rendre à la communauté, à la société, à votre pays tous les services que vous savez pouvoir leur donner et dont ils ont besoin.
 
Vous en avez assez d’être sous-estimé, sous employé, obligé de démissionner, de changer de quartier, d’objectifs, de bureaux, de secrétaire, d’avions, de taxis, de méridien, d’horaires, d’hôtels.
 
Vous aimeriez être reconnu à votre valeur, mobiliser votre énergie pour un challenge qui le mérite, acquérir des responsabilités qui vous protègent d’être renvoyé, avoir un contrat qui vous protège, un salaire qui vous motive, un travail qui serve à sauver le monde de la faillite et votre ego de la dépression.
 
Vous voulez arrêter de vous raconter des histoires, commencer à vous prendre au sérieux, réussir avant d’être trop vieux, de prendre du ventre, perdre les cheveux, voir arriver la presbytie, l’arthrose dans le cou, le genou droit, l’épaule gauche et le reste.
 
Il était temps que vous lisiez le résumé de votre vie, que vous vous ressaisissiez, que vous acceptiez nos conseils et que notre équipe vous prenne en main pour vous sortir de l’impasse où vous vous fourvoyez et être mis enfin sur la rampe de lancement que vous méritez.
 

Si vous acceptez cette mission, vous devrez :

 
-      Abandonner des illusions ;
-      Accepter une remise en cause ;
-      Renoncer à des prétentions ;
-      Changer de modèles de pensée;
-      Modifiez votre façon de voir ;
-      Acquérir de nouveaux réflexes ;
-      Oublier quelques idées reçues ;
-      Réviser des croyances erronées.
 
Pour cela vous accepterez de vous soumettre à un ajustement mental, un réarmement moral, un entraînement psychique, une méditation plénière.
 

Vous apprendrez :

 
- comment accéder à la sérénité, à la simplicité, au dépouillement ; comment abandonner le vieil homme impatient de perdre son temps à paraître dans les 4 C (comités, commissions, congrès, conférences) ;
 
- comment rechercher le silence, l’obscurité, la solitude au lieu de la gloire, des lumières, de la foule ;
 
- comment fuir l’avoir pour atteindre l’être ;
 
- comment ne pas chercher à éblouir, à rendre jaloux, à étonner, à dépasser mais interroger, regarder, s’intéresser, pardonner, relativiser, chanter, marcher, planter.
 

Vous apprendrez à faire des choix :

 
Entre l’utile et l’agréable, prendre l’agréable qui a son utilité ;
 
Entre le sucré et l’amer, prendre le doux, la douceur dure moins en bouche que l’amertume ;
 
Entre le beau et le bon, prendre le bon qui est plus proche du bien que le beau qui peut être un salaud ;
 
Entre une belle idée et une bonne idée, trouver le compromis qui rendra bonne la belle idée ;
 
À être utopiste pour vos rêves, réaliste dans vos projets, subjectif quand vous appréciez, objectif quand vous décidez.
 
Cette mission n’est pas impossible. Elle a été calibrée à votre mesure. Elle est donc grande car il y a beaucoup à faire. Elle est large car tout vous intéresse. Elle est profonde car il faut creuser pour éliminer la superficialité de votre personnalité dont la richesse est intérieure, cachée, inaccessible à votre seule volonté.
 
Si vous l’acceptez, après une mise en forme et en fond dans le camp d’entraînement secret où vous conduira le taxi qui attend, vous serez téléporté à Cébès et n’aurez qu’à suivre le plan qui vous sera remis. Le chemin qui conduit au sommet est dangereux. C’est là que vous devrez arriver et nous rapporter le trophée, nom de code : Félicité.
 
_______

2 commentaires:

  1. El mensaje de recibimiento es cercano a "misión imposible" versión original, pero el que desaparecerá no es el mensaje sino el "id" del lector.

    RépondreSupprimer
  2. Un peu court, jeune homme, comme commentaire, aurait dit Cyrano.

    RépondreSupprimer