Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 30 avril 2013

État des lieux

L’état des lieux était catastrophique : papiers déchirés, moquettes tâchées, rideaux fanés, dégâts des eaux. On comprend l’annonce de l’agence : « conviendrait à aveugle ».
________
 
Avec une barbe de 8 jours, un ventre bedonnant, le cheveu rare, des bajoues tombantes, l’œil chassieux, un nez d’ivrogne, il avait su se composer une silhouette si ressemblante au personnage qu’on ne reconnaissait plus le jeune premier qu’il était. On ne voyait que le grand acteur…
_____



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire