Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 31 mars 2013

L’HOMME LE PLUS EXTRAORDINAIRE QUE J’AI JAMAIS RENCONTRÉ

Il était l’attraction d’un petit cirque de campagne. Son numéro était tout simple. Il arrivait sur la piste, en marchant à l’envers, sur la tête. Il progressait par petits bonds. À la fin, quand il se relevait, il paraissait un peu sonné, il faut l’avouer. Mais il avait la force de saluer et puis il s’en allait, en dansant, les jambes sans rancune.
Il revenait plus tard, pour un deuxième numéro, encore plus extraordinaire. Il faisait un grimpage de corde. Mais ce qui le rendait peu banal, c’est qu’il ne s’aidait que des pieds à la montée comme à la descente. Bien forcé, manchot qu’il était des deux côtés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire