Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 31 mars 2013

LE FRUIT LE PLUS EXTRAORDINAIRE QUE J’AI JAMAIS RENCONTRÉ

C’est un fruit souterrain, la pomme de terre. Sans pépin, sans noyau, il se mange cuit, à l’eau, dans l’huile. Fruit de plein champ, à l’aise au potager, il a beaucoup de variétés, toutes pleines de fantaisie.
Elle régale en nourrissant et plaît à tout le monde. Elle se prête à tout et on l’aime farcie, bouillie, hachée, gratinée, rissolée, sautée, dauphine, en robe des champs, en frites. Plus discrète que celle de l’air, la nôtre se cache sous terre pour n’apparaître que le jour où elle est mûre pour nous donner sa tendresse, sa douceur, sa saveur. Comme hier, quand elle sauvait de la famine, elle reste le plus extraordinaire des fruits de la terre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire